Voici un an que Méliès nous a rejoint. après un acclimatation plus que rapide, il a trouvé son rythme de croisière. Très indépendant, mais très dépendant aussi il a très vite optimisé les ressources du jardin et de ceux avoisinant ne serait qu'en termes de pigeons, dont il raffole particulièrement et, malheureusement pour les petits volatiles, Méliès s'avère être un excellent chasseur.... mais, c'est aussi une petite boule d'amour !    

Cédric